Traversées de la lumière

Livre d'or

C’est d’un mariage étonnant que résultent les œuvres d’Evy Cohen, celui de la photographie et du verre. Les images photographiques à partir desquelles elle travaille se trouvent non pas sur, mais à l’intérieur de plaques de verre ; elles les imprègnent et paraissent en avoir toujours fait partie : la photographie fait vibrer le verre, qui lui offre en retour sa translucidité. Les thèmes choisis par Evy font écho à ces jeux de lumière inédits. Côté nature, des bords de mer ou des forêts se prêtent volontiers à ces jeux de lumière tamisée ; côté mémoire, des photos de famille – les parents – accèdent à une vie nouvelle et se font écho dans la profondeur du verre.

Pour laisser ces images résonner en soi, il faut prendre le temps ; les regarder à distance variable ; chercher leur secret enfoui ; s’immerger dans cette matière lumineuse ; accepter de perdre pied. Alors le regard s’oublie et se sent lui-même regardé.

Ruthi Scheps
23 novembre 2015

Evy CohenTraversées de la lumière